Votez Pour Moi

Sujets .:. Les secrets du Palais

Les secrets du Palais

avatar nolulu
De nolulu
Le 06/04/20 à 13:12:47

Ce matin, c'est avec une fierté non dissimulée que je pénétrais pour la deuxième fois, et pour un plus long moment (ne dit-on pas que plus c'est long, plus c'est bon?), le Palais de la Princesse. Le garde me reconnut immédiatement et a eu le don de me faire rougir. Il m'accompagna dans mon nouveau bureau qui est dans le même couloir que celui de ma monarque. Je pourrai exercer dans un confort particulièrement plaisant : 4 chaises, un canapé-lit, une télévision, une machine à café et le journal VPMédias posé tous les matins sur mon bureau.

Mais je fus très vite intrigué par un bruit venu directement du couloir. La monarque était en discussion en compagnie du Prince des ténèbres (Anetheron) et de Lyonsuper, son premier Duc. Elle prit le temps de me saluer en passant très près de moi. Si près que quelques cheveux royaux m'ont effleuré le visage. Des frissons me traversèrent le corps : devant tant de charisme, d'élégance, de beauté je restais pétrifié. Elle venait de m’envoûter.
Le temps de me retourner, ma reine avait disparu. En nage, je me fis couler un café royal et me laissais tomber sur le canapé. Me voilà parti dans mes rêves les plus fous : je suis le journaliste officiel de la monarchie.

Peu avant midi, et ayant repris tout mes esprits, je me lançais dans une visite du Palais. De grands et longs couloirs, des escaliers majestueux, des peintures aux plafonds.
Me voilà arrivé vers la grande porte d'entrée et le silence y régnant fut perturbé par des cris de désespoir, puis de colère. La monarque, si proche de moi, veut à tout prix sortir pour aller elle-même régler un litige, que dis-je, un scandale, à l'Assemblée Nationale. Ceci est tout à son honneur. Mais le premier Duc n'est pas du même avis. Il rugit de colère en étant accroché aux jupons de la monarque pour lui supplier de ne point sortir en ces temps de CriticoVirus. Par chance, pour sa majestueuse tenue, la reine lui ordonna de lâcher sa robe qui était toute proche de la destruction : cela n'aurait sûrement pas été déplaisant de pouvoir regarder « sous les jupons » de la Princesse. Avec toute l'autorité et le charisme dont elle fait preuve, elle ordonna que tous ces ducs et duchesse se retrouvent en cellule de crise.

Je remontais dans mon bureau muni de mon casse-croûte. Cette première fois fut magnifique ...
avatar bellazelda
De bellazelda
Le 06/04/20 à 14:02:24

Très cher,

Vous me faites rougir si j'avais su que j'allais profiter de grands émois, j'aurais pris le temps de vous rassurer. Effectivement, ce litige a accaparé mon temps donc mille excuses alors que nous devons avoir une entrevue pour discuter un peu.

Au plaisir de suivre vos chroniques.

Gloire à la monarchie ! Gloire à la princesse Bella !
De krustyisback
Le 06/04/20 à 17:41:31

" Cette première fois fut magnifique "


Pervers !
avatar nolulu
De nolulu
Le 06/04/20 à 18:45:26

Le terme fait peur : mais, pour le coup, il y avait vraiment urgence.

A la sortie de la réunion de crise, il est un petit peu plus de 15h. Les visages des conseillers de la Princesse sont fermés. Tous n'ont qu'une hâte : manger. Un clown, sans bonnes manières, me percuta sans même s'excuser puis me lança un tonitruant « PERVERS ! ». Quel manque d'élégance...aller je ne lui en veux pas : c'est le ministre le plus actif (en terme de conneries ^^).

Une sombre affaire de scandale financier et d'emploi fictif concernant le Parti de Quantique, voilà ce qui retenait notre chère et tendre reine.
Scandale financier ? Si nous allons consulter le très célèbre et réputé journal VPMédias, nous y trouvons un article intitulé « Tactique Quantique » publié dans La Tribune Libre par un citoyen. Celui-ci nous indique que la caisse du parti de Quantique contient des millions de plakass. Où est le problème ? Des membres du partis seraient allé pleurer devant la Princesse en affirmant l'extrême pauvreté de celui-ci.
Le petit cœur battant de la Princesse s'est exprimé en leur accordant une enveloppe. Le regrette t-elle ?
Emploi fictif ? J'explique : Lapeuchere serait Depardieux, et Depardieux serait Lapeuchere. Pour faire plus simple : Lapeuchere = Depardieux. Quel est le problème ? Ces deux joueurs (qui ne seraient en réalité qu'une seule et même personne) sont députés du royaume ! Ô sacrilège, Ô scandale ! Une personne aurait donc deux votes au sein de l'institution voulue par la Princesse ? Mais notre monarque étant très réactive, les votes de ses deux députés n'ont pas étaient pris en compte au moment de l'attribution de l'enveloppe à ce parti.

Nous sommes tous désormais pendus aux lèvres de la Princesse qui, en ce moment même, doivent être bouffées par son premier Duc ! (Moi jaloux ? JAMAIS !)
avatar kinghulk
De kinghulk
Le 06/04/20 à 18:51:16

Heum, pourquoi ne pas raconter l'histoire de ceux qui sont sur le Front ? La monarque à t-elle séduit notre journaliste préféré ? Doit-on faire une révolution pour récupérer notre lulu national ?
avatar quantique
De quantique
Le 07/04/20 à 11:44:56

Mon parti est bien en effet pauvre.
Ce journaliste, qui ne m'a jamais envoyé de MP vous a menti.
J'ai menti sur ma caisse pour regrouper des bons joueurs solitaires. Maintenant, grace à la reine, on a 1M de Pk.

Je précise : je n'avais connaisance des multis depardieux/lapeuchere.
D'ailleurs, lapeuchere a voulu que j'arrete de mentir concernant notre caisse
avatar anetheron
De anetheron
Le 07/04/20 à 12:27:24

Mouais mouais mouais….
C'est ce que nous verrons…

(prépare le bûcher)

Je te le souhaite qantique, je te le souhaite….
Quant au fait de mentir pour attirer de bons joueurs solitaires, c'est vraiment un argument de bonimenteur de bas étage ! Tu nous as bien habitué remarque !
Je suis heureux que le journaliste (parfaitement indépendant depuis qu'on l'a menacé de brûler sa maison !) s'intéresse à votre cas…

Hulk, ceux qui sont sur le front ? Ma foi, je suis dans la tranchée actuellement et à l'ouest rien de nouveau !
Ha tu veux peut-être parler de tes potes rebelles ? Ma foi, depuis que jordan a été mis dehors manu militari on ne les voit plus guère. C'est assez typique des rebelles, toujours présents quand ils ont quelque chose à gagner, absents le reste du temps.
D'ailleurs, voilà bien une de tes rares apparitions sur le forum depuis la prési gros bonhomme vert hmm?...^^
avatar jomiro
De jomiro
Le 07/04/20 à 13:21:38

A l'ouest rien de nouveau ?
Après la ligne Maginot voilà que les forces de la monarchie se concentre uniquement sur le front de mer vendéen, voila de fins stratèges :)

continuez on a plus de chance de passer d'un autre côté !
avatar lapeuchere
De lapeuchere
Le 07/04/20 à 13:30:02

[Rosalie mmofonnita, leader représentant Lapeuchère]
Bonjour, je suis Mlle Mmofonnita, secrétaire du cabinet Lapeuchère.

Quelles sont ces ridicules calomnies jeté à l'encontre de ma maitresse ?

Etes-vous donc tous atteint du criticovirus pour affirmer qu'une personne physique, ma maitresse, est en fait un homme du nom de Depardieux, un des députés.
Vous pourrez peut-être m'expliquer comment deux personnes physique et distinctes se trouvant au même endroit peuvent n'être qu'une seule et même personne ?

Ridicule. Vous avez tous pu voir le député Depardieux et ma maitresse Lapeuchère à l'assemblée. Vous avez pu les voir débattre sur les mêmes sujets, exprimer leur avis parfois convergent, souvent divergent.
Il ne s'agit point là du Professeur Raboult et de Merlin qui parait-il on ne les a jamais vu au même endroit, au même moment. Il n'y a ici aucune forme d’ambiguïté.

Je ne sais même pas pourquoi je vous dis ce qui parait être du bon sens ! ... le crtiticovirus, certainement.
Si jamais vous vous mettez à douter de vos propres yeux, il y a toujours les caméras vidéos de l'assemblée qui ont absolument tout filmées.
Ces accusations n'ont aucun sens ! Ce journal est un torchon (tissu serait bien trop noble) de mensonge !
Est-ce un moyen de jeter davantage le discrédit (ou les 500 000) sur le parti quantique ? En êtes bien vous arrivez là, à nier notre réalité physique ? Je sais bien que nous portions le nom de parti quantique, mais quand même ! Soyons sérieux un instant, voulez-vous ?

Ou alors est-ce moi et non ma maitresse au final que vous prenez pour Depardieux car je ne parle pas avec le fort et irritable accent de ma maitresse ? (quel horreur cet accent !)
- Non Krusty ! Je ne montrerais pas "mes boobs".. merci de ton intervention toujours très utile...

Plutôt que de dire des bêtises, comme je l'ai demandé au ministre robert, je vous conjure de retrouver ma maîtresse qui a disparue depuis qu'elle s'est faite sortir manu-militari de l'assemblée par la garde.
J'ai mené ma petite enquête avec mes faibles moyens et l'énergie du désespoir. Elle n'aurait jamais été admise à l'hôpital Bananus 1er pour y être soignée ! Où est-elle alors ? Pourquoi à chaque fois que je demande aux différents étages du gouvernement, je me fais rejeter comme une malpropre.
- non Krusty ce n'est pas parce que j'ai fait dans ma culotte....

Je voudrais qu'elle revienne ! Je ne me sens pas autant capable que ma maitresse pour prendre les décisions concernant le parti....
Je ferais tout pour la retrouver. Je serais même capable d'offrir un soutien financier par l'intermédiaire de notre porte-parole hertrich à ceux qui me la retrouveront.. ou alors ... ou alors même... dévoiler toute la vérité sur les finances du parti avant de remettre ma démission à Mme Lapeuchère...

Je vous en supplie. Il a pu lui arrivé quelque chose de grave ! Cherchez là !
avatar robertleretour
De robertleretour
Le 07/04/20 à 14:11:09

"continuez on a plus de chance de passer d'un autre côté !"

Mais oui Jomiro ! On sent bien que tu es tiraillé entre 2 camps et que nos interventions te poussent à rejoindre le camp "rebelle"... alors qu’initialement, comme je l'ai dit, tu n'étais partisan de personne... Ah bah nan, pas du tout en fait :D :D :D
avatar barbiegirl
De barbiegirl
Le 07/04/20 à 14:13:04

Coucou,
Moi je suis Barbie Rebelle...

Qui qui veut de moi ?
avatar hulkk
De hulkk
Le 07/04/20 à 14:40:55

Barbie Re-Belle? ^^

Aneth, a moins que ton parti se renomme "Le Front d'Impact", tu ne peux pas être sur le front, notre cher ministre aurait-il perdu son humour ? ^^
avatar katnevermange
De katnevermange
Le 07/04/20 à 15:45:31

De l'humour ??!
En a -t-il déjà eu ?

Non non,pas une pique. Une vrai question !
avatar dridriii
De dridriii
Le 07/04/20 à 20:12:33

C'est pas le recit que j'en ai. Le pouvoir est divisé. La reine discute, ça c'est clair. Beaucoup trop. Et c'est bizarre que tu n'ais pas vu Anetheron et Robert pleurer dans le bureau de la reine. Selon un huissier du palais, ils le font très souvent !
avatar robertleretour
De robertleretour
Le 07/04/20 à 20:17:37

Sois un peu plus fin dans la rage stp.
avatar lapinos
De lapinos
Le 08/04/20 à 00:00:04

Venant du roi de la finesse, je me marre cher 1er duc.
avatar anetheron
De anetheron
Le 08/04/20 à 00:44:09

Si tu lisais les journaux, tu saurais que accumules les inepties au point de t'en faire une paillasse pour dormir la nuit dans ton terrier !

La présidente consulte si elle veut et elle nous écoute si elle veut !
Au final, c'est elle qui appuie sur le bouton rouge !
Rien d'autre…
Tout le reste n'est que fantaisie et élucubration de gens en manque de venin putride.
avatar robertleretour
De robertleretour
Le 08/04/20 à 12:17:53

"Venant du roi de la finesse, je me marre cher 1er duc. "

Tu peux te marrer si tu veux, moi je vois juste que tu nous traites de pleureurs et que tu me considères comme un grand méchant manipulateur sadique et que Bella n'est que le jouet de mes pulsions, donc ouais, c'est pas très fin. :)
avatar nolulu
De nolulu
Le 08/04/20 à 23:26:01

Je vois que le dernier article que j'ai posté concernant Les petits secrets du Palais a eu son petit effet au sein de la VPMie.
Je tiens, tout d'abord, à répondre à Quantique : « Ce journaliste, qui ne m'a jamais envoyé de MP vous a menti. » Dois-je envoyer un MP pour demander à un citoyen si mon article lui convient ? De plus, je suis journaliste de la monarchie en charge de suivre les journées de la sublimissime créature nous servant de monarque. Je n'ai donc jamais menti en énonçant ce qui retenait toute l'attention de Sa Majesté (soupçon d'emploi fictif et scandale financier).
Mais la belle s'est exprimée en levant les doutes sur les soupçons d'emploi fictif. Fin du game.
Mais l'histoire, elle, est loin d’être finie. Le journaliste que je suis, malgré les termes de « mensonge » ou de « torchon de mensonges » lus, continuera d'évoquer en toute liberté l'emploi du temps et la vie de la Princesse à son bon vouloir.

C'est donc tout naturellement que ce matin, je repris place à mon bureau, le journal VPMédias ouvert : une interview forte sympathique de la Princesse. Mais ma lecture fut interrompue par deux charmantes femmes qui recherchaient activement le bureau d'un bouffon. Je compris très rapidement qu'il s'agissait de celui du bien nommé Krusty. Aimablement, je pris le temps de leur indiquer la porte de son bureau. Elles mes remercièrent et se mirent à accélérer le pas de peur d’être suivies.

Je quittais également mon bureau pour me rendre dans le jardin du Palais. Je commençais donc mon petit footing dans ce labyrinthe de cyprès, fleurs et arbres. Mais mon souffle se coupa brusquement quand m'est revenu à l'esprit qu'aujourd'hui même j'avais une entrevue avec le Princesse. Je déboula la pente raide du jardin pour rejoindre mes appartements. Je croisais, au passage, le Prince des ténèbres effectuant quelques sauts périlleux sur son trampoline. C'est le ministre le plus impressionnant à mes yeux. Quand il vous fixe, vous ressentez les ténèbres en lui, un regard glacial.

Arrivé à mes appartements, je me versais un flacon entier de parfum, remis mon costar-cravate et alla frapper à la porte de Sa Majesté. Celle-ci s'ouvrit comme par magie et mon rêve a pu commencer...
avatar haricot
De haricot
Le 09/04/20 à 21:03:26

"Celle-ci s'ouvrit comme par magie et mon rêve a pu commencer..."

C'est terrible de finir ainsi son récit ... Quel était donc ce rêve ?
avatar nolulu
De nolulu
Le 10/04/20 à 20:03:22

Je suis comblé de voir tant de passion chez mes lecteurs.
J'ai rêvé, oui, d'une banque que personne ne trouverait. Une banque accueillant des millions de plakass … je m'égare, j'en dis trop !
Reprenons.

J'entrais dans le bureau de la charmante Princesse. Celle-ci n'y étant pas, je pris le temps de visiter les balcons donnant sur une splendide vue des jardins.
« Fait-il chaud dehors ? »
Je fis un petit bond d'étonnement de voir la monarque dans son bureau. Elle est assez discrète … encore une qualité, pour si peu de défauts. Je m'installai donc au bureau, face à face. Une discussion forte intéressante sur mes journées au Palais commença. Mais pour tout vous dire, j'étais assez distrait, assez impressionné par la taille de son bureau : il pourrait y accueillir tellement d'envie, de passion, de jouissance. Ô malheur … à quoi étais-je en train de penser ? Le plus dur était désormais d'essayer de maintenir mes émotions. Ne pas sombrer dans des pensées malsaines, pas devant ma monarque.
Je transpirais tellement que j'en ai même dû mentir :
« J'ai fait mon footing journalier Princesse »
« Je vous ai vu hier dans les jardins », me dit-elle d'une douce voix.
Elle m'a regardé … je répète : elle m'a regardé !
20 minutes très agréables en sa compagnie.

Au moment de quitter son bureau, je n'avais qu'une hâte : une bonne douche glaciale ! Je me fis ce plaisir et quittai mes appartements. Durant notre discussion, la Princesse m'informa avoir limogé le Duc Krusty et nous savons tous pourquoi : le bougre dessiné, en cachette, des sexes masculins sur les murs des WC.
Je vous dis cela car j'ai croisé son remplaçant : Haricot. Et, le moins que l'on puisse dire c'est que ce ne fut pas sans émotion :
« BOUH !!!!! »
«  AH !! Vous êtes fou !? Vous m'avez fait peur ! »
Tout en ricanant, il s'évapora.
Celui-ci apparaît quand on s'y attend le moins : je tourne à droite, il est au milieu. Je tourne à gauche ? Toujours au milieu. Oh, tiens, si je regardais dans la glace ? Il est derrière.

Mais, au fond, en creusant un peu, je suis presque sûr que dans ce corps à tête de croco se cache une personne avec un joli cœur, qui sait ?
A voir ...
avatar bellazelda
De bellazelda
Le 10/04/20 à 21:37:51

Très cher,
Vous me faites rougir par tellement de sentiments envers ma personne.
J'ose croire que vous remarquerez mes clins d'oeil lors de nos entrevues.

Le fameux crocodile qui était mon mari auparavant est très surprenant encore. Regagnera-t-il mon coeur ? Excellente question.

Je vous encourage à poursuivre vos chroniques fortes intéressantes.
avatar nolulu
De nolulu
Le 12/04/20 à 22:02:00

Oh oui !!!! Des clins d’œil royaux ..... hum !
Reprenons


Le soleil était au zénith, tapé fort sur le Palais. Je venais, pour la première fois depuis mon arrivée, d'effectuer une nuit complète. Une nuit tellement complète qu'il était déjà midi. Un petit passage obligé par la frigo...VIDE ! La tuile … pas la cantine royale ! Je descendais les escaliers munit d'une centaine de plakass en poche pour me payer le repas. Menu du jour : épinards farcies à la crème par le bedonnant chef Robert. Un Duc en cuisine ? Oh non, la grosse tuile. Ce repas s'annonce chaotique. Pourquoi ai-je oublié de faire des courses ?
L'assiette devant mon nez, je n'osais à peine respirer. Mais, à mon agréable surprise, ce repas fut divinement bon. Munit de mon pain, je léchouillais tout ce qui pouvait ressembler à un épinard farcie : assiette comme neuve !

Ma journée aurait été divine si celle-ci s'était arrêtée à ce moment précis. Mais rappelez-vous : mon frigo est vide ! Je préparais donc une attestation de déplacement urgent pour mes courses au supermarché tout proche du Palais. Je saluais les deux gardes et m’enfonçais dans la ville ensoleillée. Mais, deux rues plus loin, un attroupement attira mon regard. Que font ces citoyens dans la rue par ce temps de CriticoVirus ? Enfin un nouvel article à pouvoir concocter.
Oui, mais les individus m'ont hélas reconnu. Et m'ont très vite encerclé. J'y ai reconnu Bodadel, Jomiro. Mais aussi Chlochlos. Tendre une embuscade à un pauvre journaliste... les bougres ne savaient visiblement pas à qui ils avaient à faire. Grâce à des talents inestimables, je mis un énorme plaquage à Bodadel en plein dans les côtes. Me redressant fièrement, j'adressais à Jomiro un raffut dont je me souviendrai toute ma vie en pleine figure. Arriva Chlochlos, me lançant des tracts bruxellois pour m'aveugler : pour lui un plaquage cathédrale.
J'étais fier de mon parcours jusqu'à ce qu'un monstre, qu'une montagne verte me saisisse par le cou pour me faire décoller du sol.

J'étais foutu, je me sentais mort. Mes yeux dans ses yeux, j'ai compris que je n'en sortirai pas indemne. Ma fin était proche. Le vent se mit à soufflait, le bruit des trompettes se fit lourd et raisonné dans le ciel gris de Paris. Je respirais si fort : peut être pour me souvenir à jamais de l'effet que cela me procurais.
Ma fin est proche ...
avatar jomiro
De jomiro
Le 12/04/20 à 22:20:40

Ah mais quel tapis de mensonges!
Tu m'aurais mis un rafut ! Il est clair que nous ne nous sommes jamais croisé, tu aurais eu vent de mes appuis de folie, et tu aurai su t'agenouiller et te rendre avant la mêlée !!

Devant tant d'inepties je ne sais que faire excepté pleurer la mort du journalisme... Jusque là il s'agissait plutôt d'orienter les choses à votre manière cher nolulu, aujourd'hui il s'agit de calomnies!

avatar hulkk
De hulkk
Le 12/04/20 à 22:30:50

Ah bon lulu c'est comme ça que tu discutes avec Chlochlo et Jomiro.. pas étonnant que la montagne verte ta saisisse par le cou ;)
avatar petitpoilu
De petitpoilu
Le 12/04/20 à 22:33:43

Si tu mets Jomiro et que tu parles d'embuscade...

Tu aurais pu nous sortir un .... Mais aussi Jomiro, tous présents sur la rivière Kwaï.
ça aurait fait Jomiro Kwaï (Jamiroquai).

Hum, bon, je vous laisse.
Merci pour l'article en tout cas. ^^
avatar nolulu
De nolulu
Le 14/04/20 à 22:36:52

Mes amis, je suis obligé de rétablir une vérité. Dans le feu de l'action, j'ai oublié de préciser des détails qui me sont revenus en mémoire dans la nuit.
Je tiens donc à préciser que l'ami Jomiro s'est défendu avec beaucoup de bravoure et de talents. Il esquivait mes tentatives de plaquages, balayettes, raffut avec grâce et élégance. Fort et rapide sur ses appuis, tel un petit filou de demi de mêlée comme Dupont (https://www.stadetoulousain.fr/equipe-pro/effectifs/320/antoine-dupont ), Serin ( https://www.rugbyrama.fr/rugby/baptiste-serin_prs335782/person.shtml ) ou Couilloud ( https://www.lequipe.fr/Rugby/RugbyFicheJoueur8519.html ). Bref il avait la classe. Mais vous connaissez toujours la fin de l'histoire. Il a visité la pelouse, le cul en avant tellement mon puissant raffut le destabilisa. Sorry, but I'm strong.
Reprenons.

Me voilà entre les mains d'Hulkk. Plus le temps passe, plus ses doigts me serrent fort la gorge.
J'avais vécu de forts beaux moments au Palais. En fermant les yeux, l'image de la Princesse et de ses cheveux me fouettant le visage me heurta : quelle créature, quel parfum. J'étais juste heureux d'avoir pu exercer à ses cotés.
A ma mémoire revenait les cuisines de Robert ; le premier Duc assis devant et passant tout le repas a crier « RAB » pour avoir plus de cordons bleus, de cornichons, de lentilles.
Je voyais encore le visage sombre du Prince des ténèbres qui s'était illuminé le matin où il bondissait sur son trampoline. Tout cela me manquerait, certainement.
Ma fin est proche.

Mais aller savoir pourquoi, mon visage s'illumina quand j'ai vu au loin Arthurpicquier. Mon Arthur, mon neveu, mon filleul ! Bon, ce n'est pas Terminator hein … mais je me sentais soutenu, moins seul. Me voyant en plein désarroi, il prit une hache cachée à l'intérieur d'une maison et écrabouilla Hulkk … mouais j'exagère. En même temps j'étais tellement content. Hulkk n’eut qu'une minuscule égratignure au dos, mais assez pour lâcher prise. Je suis tombé sur le dos.
Le petit Arthur était si content, si fier, il criait à n'en plus finir : « J'ai gagné ! J'ai vaincu ! » ou des « VICTOIRE ! VICTOIRE ! ».
Mon dos en compote, je me relevais tant bien que mal et le prit par l'avant bras en criant.
Chrono en main, je crois bien avoir battu les 9 secondes 58 de Usain Bolt.
Jamais je n'oublierais son courage. Arthur prit une autre route pour rejoindre l'Assemblée.

J'arrivais enfin au Palais, crevé mais entier. A l'entrée je laissais passer deux petits hommes, sapés comme jamais, costar-cravate et chapeau melon enfoncé sur la tête. Je fonçais sans réfléchir à l’infirmerie où je fis une drôle de connaissance. Moi qui pensais qu'un lapin était un animal gentil … Duc Dridriii y été. Voyant mon état, tout le monde m'auraient laissé passer. Au contraire, moi qui n'avais pas senti son puissant mal de tête, pensant être solo dans ma souffrance, je bondissais sans réfléchir sur le premier lit.
Croyez le ou pas, le lapin se mit à me fouetter à coups d'oreilles ou de queue je ne sais plus … Olalala je vous vois arrivé avec vos grands sabots et vos idées mal placés. Bon, on va en rester sur les coups d'oreilles ! Je pris en deux temps trois mouvements ma minerve avant de quitter les lieux.

En rejoignant mes appartements, je passe toujours devant le bureau d'Anetheron. Sans vouloir être trop indiscret, j'entendis un bout de discussion. C'était les deux hommes que j'avais croisé en entrant au Palais : deux enquêteurs privés. Mais je n'entendais pas toute la conversation... j'ouvre légèrement la porte ? NON ; Si je me fait voir, c'est le bûcher direct ! Aller un peu de courage voyons … Ok, j'y vais !
C'est mieux. Ils parlent de la députée Lapeuchere, disparue, enlevée ? Par Anetheron ? Non. Impossible. En plus le Duc commence à s'énerver.
Ils évoquent un Président Moustachu parlant, je suppose, du Président de l'Assemblée, le bien nommé Moostach. Ils doivent, a ce que j'ai pu entendre, désormais le rencontrer.
« Ils quittent le bureau ! » Un peu désemparé je pris la serpillière du chariot d'entretien. J'astiquais comme jamais le sol. Dupont, ne m'ayant absolument pas calculé, me défonça l'épaule en me percutant.

Dans peu de temps, je pense, il finira lui aussi comme Jomiro ...
avatar lapeuchere
De lapeuchere
Le 15/04/20 à 00:38:05

<3 <3
avatar jomiro
De jomiro
Le 15/04/20 à 14:34:33

Ah !
Mes talents rugbystiques ont été reconnus! !
avatar nolulu
De nolulu
Le 25/04/20 à 21:38:07

Un beau matin, ce matin pour être précis, je me suis levé en charmante compagnie. J'étais nu comme un vers et deux jeunes femmes m'entouraient …
« Mais, qu'est-je fais ? » Impossible de me souvenir, et un mal de crâne intensif est venu couronner le tout. Me levant sans faire de bruit, je pris une chemise, un caleçon et un pantalon et sorti du bureau. J'enfilais le tout à la vitesse de la lumière, et, très consciencieusement, je refermais la porte. Je n'avais plus qu'a prier pour que le Palais et ses âmes ne se rendent compte de rien …

En passant devant les cachots, je pris le temps de saluer Haricot qui m'accueillit avec un énorme sourire. Il est délicat de savoir ce qu'il pense vraiment : me nargue t-il ? M'aime t-il passionnément ?
Ah les cachots ! Une multitude de cellules … et quelques prisonniers. Je reconnais rapidement Paskalou … le rouquin du royaume. Le sournois, pour ne pas dire vilain ou méchant petit canard, s'est fait attraper en train de voler la couronne royale. Aux cachots !
Le pauvre tente d'amadouer Haricot qui fait style que … et puis nan !
La belle vie royale quoi.

Je croise le premier Duc que je n'ai pas vu depuis belle lurette. Robert me frôle en courant, un gâteau à la main.
Mais je sens qu'il se passe quelques choses. Les oiseaux ont arrêté de chanter, les abeilles ne produisent plus de miel, le clown a disparu.
M'approchant de la grande porte d'entrée, des bruits heurtèrent mes oreilles. Tel un curieux petit journaliste, je montais le grand escalier pour me réfugier sur le balcon pour contempler la scène. Une Révolution ! Hulkk devant, pancartes en main et accompagné de ses soutiens demande la destitution de la monarque.
Mon dieu, qu'est ce que ma Princesse est belle quand elle se met en colère, quand elle s'égosille, donnant des ordres par ci et par là.
« J'ordonne que cet individu vert soit transféré aux cachots ! IMMEDIATEMENT ! »
Plusieurs gardes dispersèrent la foule, tandis que cinq d'entre eux, les plus ténébreux, les plus courageux se jetèrent sur l'homme à la poitrine d'acier.
Anetheron gronde, il fulmine, … je ne pourrai même pas vous décrire sa colère assez froide, sèche, elle est diabolique.
J'aurai grandement aimé leur donner un coup de main … mais non, non, je suis plutôt à l'aise sur mon balcon.
Hulkk parvient finalement à s'enfuir au grand désespoir des soldats …
avatar heili
De heili
Le 26/04/20 à 23:31:46

Toujours aussi fan de tes comptes rendus de compagnes !

Mais.. que se passe t il donc ensuite?
Installé sur ton balcon, tu as pourtant l'air d'avoir un bon champ de vision !

Le jus de tomates inondant le palais, aurais tu glissé ?
avatar nolulu
De nolulu
Le 08/05/20 à 17:12:37

Les aléas de la vie … je viens d'apprendre par un villageois, qui m'est complètement inconnu, que je me mariai dans deux heures.
Imaginez-vous mon état de choc ? Je ne connaît même pas celle qui aura la chance de partager mes nuits !
Sans trop réfléchir, me voilà en smoking tout beau et tout prêt pour filer le parfait amour … avec une étrangère. Le pire c'est que je connaît énormément de monde présent pour la cérémonie. Celle-ci se déroule à l’Hôtel de ville de Paris.
Qui dit mariage, dit forcément témoin. Je n'avais que l'embarras du choix … enfin, c'est ce que je pensais jusqu'à ce que Quentinlefort (lui aussi invité) me fasse quelques confidences : « Pourquoi cherche-tu un témoin, haha. Tu m'a dis qu'il s'agissait de Clementleretour ! »
« Hein ? »
Je ne comprends rien, me voilà embarquer dans une affaire sans queue ni tête, filant vers un mariage maintenant très redouté.
Je croise Anetheron au bras de sa douce. Je rencontre Lapeuchere (elle n'a pas disparue?) … je ne comprends rien, mais j'avance.
« Salut Cahu, ho Hulkk comment va-tu ? Moostach, ça fait un bail dis ! »
Bananus ?? A mon mariage ? La classe ...
Et je continue ne sachant plus trop ou aller, quel regard lancé. La salle est juste magnifique, des dorures … on dirait presque un mariage princier !
Jusqu'au moment où je reconnaît la Princesse, au loin, … devant le maire ? Non, mais quoi ? Mais non, ce n'est juste pas possible. Elle est tellement … mais au secours quoi ! Qu'ai-je fait ?
Suis-je triste ? Ce serai vous mentir de dire que oui.
Je m'approche lentement mais sûrement, elle me fixe avec des yeux d'amours, ses yeux me dévorent déjà les lèvres … Et, en rugissant, me lance un : « Mon roux doudou à moi ! »
QUOI !!??
Sauf que le maire n'a pas prit la temps d'analyser ma situation : « Nous allons procéder aux consentements ! Monsieur Paskalou, acceptez-vous de prendre pour épouse la Princesse ici présente ? ».
Lance toi Lulu, vas y lance toi : « Objection votre honneur ! Heu … hum … Monsieur le maire je crois qu'il y a erreur sur la personne ... »
Le public est scandalisé, les médias sous le choc ! Je me tourne vers l'un des miroirs de la salle : je suis Paskalou. J'ai sa tête … son corps … ses cheveux.
« Monsieur Paskalou ayant déjà trop bu, on va effectivement considéré que c'est un oui massif. Chère Princesse acceptez-vous de prendre comme époux le trop éméché Monsieur Paskalou ici présent ? »
Se tournant vers moi, j'ai cru que je la perdait tellement son « OUIIIIIII » fut jouissif.
« Je vous déclare Prince et Princesse ! »
Mais que se passe t-il … non, non , NOOOOOONNNNNNNNNNN !

« AHHHHHH !! Mais où suis-je »
Je dégouline … je ne suis pas dans mon lit … je tâtonne et reconnu … le placard à balais ? Mais qu'ai-je encore fait bon sang. Je ne suis pas somnambule.
Quel été ce cauchemar absolument terrifiant ?
Comment sortir d'un placard à balais sans se faire voir ? Trop de questions pour une tête tellement en vrac. Quelle nuit de merde !
Les nuits sont tellement chaudes que j'ai également eu la merveilleuse idée de ranger le pyjama pour ne dormir qu'en caleçon. Imaginez la scène : un journaliste sortant quasiment nu d'un placard à balais … Si on me surprend, je suis mort !
Il m'a fallu bien bon 10 minutes pour rejoindre ma chambre au bout du couloir : vous ne pouvez pas vous rendre compte à quel point le Palais est vivant et ce même à 3h25 du matin ! Aller, au lit en essayant de ne plus penser à ce rêve absurde.

Le réveil fut brutal, compliqué. Je suis exténué … mais obligé de me lever. La rue gronde. On appelle ça une Révolution. Le portrait royal de la Princesse a été saccagé de tomates … le peuple n'a vraiment honte de rien : gaspillé de la nourriture c'est dégueulasse.
Mais la Princesse est debout, fière, et ne compte pas abdiquée … une Princesse ne meurt jamais !
avatar nolulu
De nolulu
Le 17/05/20 à 17:35:14

Que cette journée fut triste … belle certes, mais triste.
La monarchie ne meurt jamais, la Princesse est forte, sur ses deux jambes, regardant l'horizon avec gaieté. Il faut désormais faire avec : elle n'est plus Présidente. Mais elle est immortelle !

Malheureusement, cette révolution aura un peu marqué la belle (cela reste logique) : elle ne supporte plus les tomates, ce fruit qui détenait pourtant une place si singulière dans son cœur. Elle les détestent.
Alors quand vous faites le tour du Palais, en passant devant le restaurant royal et que vous contemplez la carte du jour qui vous indique un bon Gaspacho à l'andalouse … il y a de quoi bondir ! Me dirigeant vers Pedro (le chef assistant embauché par le bon vieux Robert) je lui ai fait de grands yeux.
« Oh ! Monsieur le journaliste ! Quel plaisir ! Venez-vous goûter ce succulent plat venu tout doit d'Andalousie ? »
Il est gentil le pauvre.
« Pedro, je suis sur que votre plat est délicieux … mais un Gaspacho ? Pedro, j'insiste, revoyez le menu. »
«  Ah ! Je vois, vous n'aimez pas l'Espagne. Bon, parce que c'est vous je vous propose de l'italien et mes délicieuses pastas à la bolognaise ! Les tomates fraîches du jardin … »
« Écoutez, Pedro. C'est la tomate qui ne va pas ! Un canard, un poulet, des anchois, tout ce qui vous ferez plaisir … mais pas de tomates ! »
« Si MONSIEUR n'aime pas la tomate ! »
Il était vexé … vénère … ce que vous voulez … il l'était quoi ! Pauvre Pedro.

Mais je me devais de penser à ma reine. Ma reine … elle déboula les escaliers, je croyais rêver : « Mon Lulu, comment me trouvez-vous ? »
Whaouh ! Comment dire … une robe signée Balmain avec des imprimés de tomates … mais remontant de ses chevilles jusqu'à son cou, me voilà surpris, choqué de voir son doux visage inondé de jus de tomate frais !
Elle ne me laissa pas le temps d'en placer une : « Les gu... PEUPLE a décidé. Autant en rire, nan ? Je me sens différente, naturelle, ne trouvez-vous pas ? »
« En effet, c'est un style »
Ma foi, malgré une robe tomate et une figure remplit de ketchup, la Princesse est toujours aussi resplendissante.
« Je m'en vais de ce pas envoyer un pigeon voyageur à l'intention de sieur Hulkk pour le féliciter et lui souhaiter bonne chance en vue de l'instauration de son Empire »
Elle m'impressionnera toujours.

Rendons à César ce qui lui appartient. En deux mois de pouvoir, et un confinement imposé, la Vpmie a retrouver de sa splendeur et a été fort bien animé. Une monarque omniprésente, des ministres impliqués, des animations de qualité et cela risque en plus de durer.
Mes derniers mots iront à Hulkk 1er à qui je souhaite tout mes vœux de réussite et de bonheur dans l'exercice de son mandat.
Mes chers amis, au revoir ...